En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. Cliquez ici pour en savoir plus.

Bourgogne, Beaujolais

Séjour en Val Lamartinien
     

A PIED EN LIBERTE
Il est un terroir heureux qui galonne la Bourgogne méridionale, un terroir uni autour de son grand homme dont il porte le nom comme un gage d'éternel amour. De l'éternité, le Val Lamartinien connaît un avant goût, foulé par les hommes depuis plus de 70.000 ans, imprégné par la foi la plus vive dont témoignent ses trésors d'art roman.
« Joyau paysager » pour certains, la beauté du Val Lamartinien est frappante. Feston de corniches calcaires, de vallées marneuses et de versants viticoles. Des forêts et des bois, émane la fraîcheur qui donne au Val Lamartinien un teint si lumineux, tandis que les fragiles pelouses calcaires offrent les prémices d'un midi qui passe souvent la porte.



6 Jours et 5 Nuits - 5 jours de randonnée en séjour

Le jour de votre choix entre le 1er mars et le 30 novembre 2017
Votre itinéraire :

Jour 1
Accueil en après-midi en Val Lamartinien

Jour 2 - 12 km - point haut 493 m - point bas 222 m
Un site naturel classé pour un aperçu typique du Mâconnais avec son alternance de vignes (Pouilly-Fuissé) et de pelouses sèches se maintenant sur les parties les plus arides des cuestas (les roches) et des croupes calcaires. Mais aussi les maisons mâconnaises des villages de Solutré et Davayé, du hameau de Pouilly et la visite du Musée souterrain de la Préhistoire à Solutré.

Jour 3 - 14 km - point haut 550 m - point bas 283 m
Dès les premiers kilomètres le chemin escarpé caracole à 475 m ; le regard se noie dans la vallée de la Saône et, par temps clair, pousse l'horizon, jusqu'aux Alpes. Sur la montagne de Chaux, à 539 m, la vue embrasse les roches de Solutré et Vergisson, les coteaux couverts de vignes et les monts du Clunysois habillés de forêts. Sur le parcours, les oiseaux assurent la bande sonore et il n'est pas rare de croiser un… chevreuil.

Jour 4 - 19,5 km (raccourci possible en 15 km) - point haut 640 m - point bas 270 m
Cerné par les monts du Mâconnais, Pierreclos donne le ton d'une balade au caractère presque montagnard. Victor Hugo et Charles Naudier, sous la conduite de Lamartine, firent halte en ces lieux en 1825. Le commentaire de Mme V. Hugo est stupéfiant d'actualité : « la riche campagne de Bourgogne s'étendait à leurs pieds. Les bois avaient la tranquillité attendrie et mourante des beaux soirs d'été, on sentait partout comme une immense effusion de la nature et les trois amis mêlaient leurs âmes ».

Jour 5 - 10 km - point haut 493 m - point bas 222 m
Les roches de Solutré et Vergisson « navires pétrifiés échoués sur l'océan des vignes », en vedettes de ce circuit qui traverse en partie le vignoble. A Davayé, le lycée viticole et agronomique professe un enseignement haut de gamme dans un terroir privilégié. Ne manquez pas la visite du musée départemental de la Préhistoire enterré au pied du spectaculaire éperon de Solutré. Etape courte pour permettre la visite du musée.

Jour 6 - 16 km - point haut 590 m - point bas 290 m
Un circuit entre plaine et montagne, où l'alternance des prés et des vignes contraste avec les taillis de genêts et les bois qui augmentent avec l'altitude, pour prendre possession du massif de la Mère Boitier. Nous y avons testé la halte-fraîcheur à l'ombre des forêts de chênes et de châtaigniers, la pause dégustation chez un viticulteur, l'arrêt vieilles pierres un hameau des Monterrains : c'est divin.

Fin du séjour en après-midi




405 

Le prix comprend : 5 demi-pensions (dîner, hébergement et petit-déjeuner) et le dossier voyage.

Hébergement : Chambres d'hôtes en chambre de deux
Possibilité de chambre individuelle : + 95 €




Mettez vos pas dans ceux de Lamartine.... et goûter sans limite à cette belle région.